About

Design urbain est une formation de master de l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine. L’objectif de ce master en urbanisme et aménagement est de former au métier d’urbaniste par un apprentissage des métiers de la conception d’espaces publics, de conception et d’animation de projets urbains et territoriaux.

Dans le contexte actuel, l’ambition de ce master est double : répondre aux profondes mutations du territoire et au contexte de crise (économique, écologique, démocratique), déstabilisant les modalités courantes de la fabrique urbaine, et réunir les acteurs de la filière urbanisme-architecture-paysage pour former des professionnel-le-s capables de comprendre, d’expérimenter et de fabriquer les territoires de demain.

A l’issue de la formation proposée, les étudiant-e-s développent plusieurs champs de compétences propres aux activités de l’urbaniste. Celles-ci relèvent de la connaissance des territoires, de la planification et de la mise en projet d’orientations stratégiques (observation, étude, analyse, évaluation, prospective, expérimentations et concertation), de la programmation et de la composition urbaine, de l’aménagement, du projet urbain (conception et mise en œuvre) comme de la gestion territoriale (politique de la ville, gestion d’opération…). Ces débouchés se situent dans les profils d’urbaniste que certifie l’Office Professionnel de Qualification des Urbanistes (OPQU). Par ailleurs, le master est accrédité par l’Association pour la Promotion  de l’Enseignement et de la Recherche en Aménagement et Urbanisme (APERAU), laquelle regroupe des institutions d’enseignement supérieur du monde francophone qui s’engagent à appliquer les principes d’une charte de qualité dans les formations et diplômes en aménagement et urbanisme qu’elles délivrent.

Attendus de la formation

L’objectif est de doter les étudiant-e-s d’une solide culture tant sur la ville contemporaine que sur les modalités de sa fabrique. La maîtrise des outils de représentation (dessin, cartographie, film, maquette…) est par ailleurs l’une des ambitions de cette formation. La question de la représentation est en effet indispensable si on la considère – non comme une finalité – mais comme un potentiel atout d’expérimentation. Enfin, recherche et pratique, étroitement mêlées au sein de la formation, participent de cette initiation aux fabriques urbaines contemporaines. Si la formation s’appuie principalement sur des expériences portant sur différents terrains français, des cours et des ateliers sensibilisent les étudiants à la connaissance d’autres contextes européens. Pour favoriser cette ouverture culturelle, l’Institut d’Urbanisme et de Géographie Alpine s’appuie de plus sur des partenariats avec différents établissements tels que l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble, la Haute Ecole du Paysage, d’Architecture et d’Ingénierie de Genève, l’Ecole Supérieure d’Art de l’Agglomération d’Annecy et l’Institut de Géographie et Durabilité de l’Université de Lausanne. Les diplômé-e-s vont travailler en France ou à l’étranger – principalement dans les agences d’urbanisme, de paysage et d’architecture, publiques ou privées, les sociétés de conseil et d’expertise, les laboratoires de recherche.

Atouts du master

Le parcours Design Urbain est cohabilité avec l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble et fait partie des diplômes reconnus pour l’obtention de la qualification aux métiers de l’urbanisme délivrée par l’Office Professionnel de Qualification des Urbanistes.

  • L’enseignement de l’atelier de projet est central dans ce parcours. Il occupe au moins deux journées par semaine en Master 2 et 6 semaines intensives viennent ponctuer le premier semestre du Master 2. Au second semestre, les étudiant-e-s du Master 2 effectuent un stage de 4 à 6 mois en bureau d’étude ou en laboratoire de recherche, en France ou à l’étranger.
  • Le parcours est parfaitement adapté aux étudiant-e-s souhaitant poursuivre une mention « recherche » (souhaitant s’engager en thèse par la suite) comme à ceux intéressés par une mention « professionnelle ».
  •  Le master 2 est également ouvert aux étudiant-e-s en formation continue.

Échanges internationaux
Les étudiant-e-s ont la possibilité de suivre une partie de leur cursus dans une université étrangère. Ces séjours académiques se déroulent en première année pour une durée d’un semestre (S1 ou S2) dans le cadre des échanges ERASMUS, SOCRATES et TEMPUS que l’Institut d’Urbanisme d’Urbanisme a mis en place depuis plusieurs années avec un large réseau d’universités européennes et internationales.

Principes d’organisation

La formation se décompose en deux années. L’année de Master 1 est pour l’essentiel commune à tous les parcours de la mention urbanisme et aménagement de l’Institut d’Urbanisme de Grenoble. Deux cours diffèrent : le premier intitulé « Formes sensibles et politiques de l’habiter » est orchestré par l’Ecole d’Art d’Annecy et le second « Urbanités et Ambiances de l’espace public » par le laboratoire Cresson de l’Ecole d’architecture de Grenoble. Les enseignements du Master 2 sont spécifiques au parcours. Ceux du premier semestre se fondent sur des temps de séminaires (théorie & histoire du design urbain / représentation & expérimentation des territoires / espaces & territoires contemporains / analyse & stratégie paysagère) et la pratique d’atelier de projet. Le second semestre est pour sa part consacré à l’élaboration du projet de fin d’étude. Il s’agit d’un travail personnel dont le sujet – construit par l’étudiant – répond à une problématique contemporaine du design urbain. Dans le cas d’étudiant-e-s poursuivant une mention «recherche», ce travail de fin d’étude donne lieu à la rédaction d’un mémoire de recherche. Pour les autres, il s’agit de concevoir un projet urbain. Dans tous les cas, un stage de 4 à 6 mois est à effectuer en parallèle du projet de fin d’étude.
Plus d’information sur le programme du master 1 & 2 ici.

Conditions d’accès

Les étudiant-e-s du master design urbain proviennent de formations diversifiées (niveau Bac +3 min.). Les champs disciplinaires d’origine les plus fréquemment retenus pour les formations initiales sont : l’aménagement, l’architecture, l’art, l’écologie, le droit, la géographie, l’histoire, le paysage, la science politique, la sociologie et l’urbanisme.
Master 1
Les étudiant-e-s admissibles en première année de master sont titulaires d’une licence ou d’un diplôme équivalent (bac+3). Le parcours design urbain ne constitue pas nécessairement une continuité d’études antérieures. Une orientation est organisée en début de première année (test écrit et entretien). Cette orientation permet de vérifier si les compétences acquises précédemment garantissent une bonne insertion des étudiants en master.
Master 2
Les étudiant-e-s de l’Institut d’Urbanisme de Grenoble doivent avoir validé la 1ère année du parcours design urbain. Les étudiant-e-s en provenance d’autres masters (dans le champ de l’urbanisme et de l’aménagement) ou les titulaires de diplômes d’architectes, de paysagistes ou d’ingénieurs peuvent présenter leur candidature : un entretien permettra de vérifier s’ils ont acquis les compétences en urbanisme nécessaires pour un accès direct en 2ème année.

Organisation de la sélection

La sélection des candidat-e-s au Master 1 repose sur un test écrit de culture générale en urbanisme et projet urbain ainsi que sur un entretien individuel avec un-e professeur-e. La sélection des candidat-e-s au Master 2 se fait en deux étapes. La première repose sur l’envoi d’un dossier (lettre de motivation, CV, portfolio), alors que la seconde est un entretien oral avec le comité de sélection.
Inscription 2017, plus d’information ici.

Partenariat

Établissements partenaires
Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble
Institut de Géographie et Durabilité de l’Université de Lausanne
Haute Ecole du paysage, d’Ingénierie et d’Architecture de Genève
Ecole Supérieure d’Art de l’Agglomération d’Annecy
Région Rhône-Alpes

Entreprises partenaires
Entreprises impliquées dans la formation à divers titres (participation à la conception du programme ; participation à l’enseignement ; proposition de stages ; convention CIFRE pour doctorants ; embauches de diplômés ; financement de la formation) :
Agence APS, Agence Desurb, Agence Nicolas Michelin, Atelier Alfred Peter paysagiste, Atelier Anne Gardoni, Base Lyon/Bordeaux, Bazar Urbain, Forma6, Hors-Champs, Interland Lyon, In Situ, MAP Paysagistes, Récipro Cité, Taktyk, Villes en atelier,…
Agences d’urbanisme de Bordeaux, Grenoble, Lyon
CAUE Drôme, Ardèche, …

Laboratoires partenaires
Laboratoire PACTE, équipe « villes et territoires »
Laboratoire CRESSON, AECC, Ensag